Préparation des supports

Préparation des supports.

Les techniques de préparation

Différentes techniques de nettoyage

Différentes techniques de pose du granulat de marbre peuvent peut-être s’envisager selon l’état du support :

  • Tout d’abord le décapage chimique.
  • Ensuite le nettoyage mécanique.
  • Mais aussi la scarification.
  • Puis le sablage.
  • De même que le nettoyage haute pression.
  • Ensuite le décapage thermique.

Choix de la technique de pose

L’état général du support détermine aussi les techniques de pose du granulat de marbre à utiliser les plus adaptées.

  • Pose à la truelle.
  • Lissage à la lisseuse.
  • Égalisation à la règle.
  • Collage de guides.
  • Effilage final à la main.
  • Surfaçage final à la machine.
  • Hélicoptère.

Comment fait-on ?

Effectuer un ragréage, faire une chape maigre ou constituer une chape en béton armé.

On utilise différents produits RESIMARMO®.

  • Le primaire d’accrochage RESIPRIMER (Promoteur d’adhésion, il permet de favoriser l’adhérence au support).
  • La résine à mélanger RESIFIX (Résine de polyuréthane mono composante, mélangée à du granulat de marbre, elle crée le composé RESIMARMO® qui s’applique sur une superficie rigide et solide).
  • La protection RESIPROTEC (Résine de polyuréthane, il constitue l’étape de finition dans le cas d’une utilisation avec un passage intense).
  • L’imperméabilisant RESIMPER (permet de résoudre les problèmes liés à une mauvaise étanchéité).
  • Les profils RESIPROFIL délimitent la zone d’application de RESIMARMO® et servent de référence afin de garantir une épaisseur constante du revêtement.

Il est conseillé d’utiliser nos profils en aluminium anodisé RESIPROFIL. L’épaisseur des profils peut être comprise entre 8 et 15mm. Plus un support présentera des irrégularités de surface, plus le profil devra être épais. Ils seront découpés à la mesure exacte pour obtenir un résultat final de grande qualité. Ce qui inclus également la découpe des angles a 45°.

Pour fixer les profils, on utilisera un pistolet à colle, la méthode la plus adaptée. Le pistolet à colle électrique permet de faire fondre et d’appliquer de la colle thermos-fusible en bâtonnets. Une gâchette fait avancer le bâtonnet de colle au fur et à mesure de sa fusion. On privilégiera cette méthode d’encollage car une fois appliquée, la colle se solidifie rapidement. Elle permet grâce sa prise rapide, de corriger les variations de niveau du support, sur lequel on appliquera ensuite RESIMARMO®.

Différences Carrelage – Granulat de marbre

Les revêtements en granulat de marbre et résine et les sols en carrelages sont totalement différents. C’est un fait, ils sont tous les deux mis en place sur des sous-couches stabilisées. Cependant, leur réalisation est complètement dissemblable.

  • Quelle est la mise en place la plus aisé ?
  • Quel sont leurs prix respectifs ?
  • Comment fait-on ?
  • Faut-il être une entreprise spécialisée ?
  • Quels sont leurs atouts ?
  • Quels sont leurs défauts respectifs ?
  • Quelles sont les possibilités en termes de finition ou de couleur ?
  • Et l’entretien ?
  • Le choix est-il facile ?

Lire la suite

Terrasse en agrégats de marbre RESIMARMO

Terrasse en agrégats de marbre RESIMARMO.


 

Pourquoi choisir un revêtement

en granulat de marbre ?


Numero de telephone (33) 09.80.81.68.44

Un revêtement en granulat de marbre : à coup sûr, une réussite !

Parce que le revêtement en granulat de marbre est…

      • Inusable (parfaitement adapté aux sols très sollicités, parking, couloirs, halls d’entrée, etc…).
      • Résistant (piétons, moto, voiture, camionnettes, camions, etc…).
      • Inaltérable (résiste aux agressions chimiques les plus fréquentes).
      • Adaptable (Parfaitement adapté pour le chauffage au sol).
      • Ininflammable (le revêtement en granulats de marbre est du marbre naturel).
      • Anti acariens (conseillé aux personnes souffrant d’allergies aux acariens, poussières, pollens, etc…).
      • Antibactérien.
      • Anti-moisissure.
      • Antistatique.
      • Anti UV (parfait pour des surfaces extérieures).
      • Sans joint (parfaite imperméabilité des murs, sols de douche ou salle de bains).
      • Utilisable, sur tous types de supports (béton, bois, escalier, parquet, carrelage, métal, etc…).
      • Antidérapant (escaliers, environnements humides : salles de bains, douche, bac de douche, piscines etc….).
      • Agréable au toucher (douche, salle de bains, bac de douche à l’Italienne).
      • D’un entretien facile (au jet d’eau, pas de traces de pas, invisibilité des poussières).
      • Anti-taches (nettoyage avec un simple détergent).
      • Personnalisable à l’infini (réalisation de dessins, logos, motifs, frises etc…).
      • D’une grande variété de couleurs (12 couleurs de base offrant jusqu’à 24000 combinaisons de couleurs différentes).
      • Facile a poser (documentation, vidéo et hotline RESIMARMO® – Posez vous-même – économie importante).
      • Enfin, vous choisirez un revêtement en granulats de marbre… 

Parce que c’est beau, tout simplement !

Réalisez vous-même votre revêtement en granulat de marbre

Posez vous-même votre revêtement en granulat de marbre. Vous ferez une économie importante et vous aurez le plaisir de dire à vos amis que c’est vous qui l’avez fait.

Pose des granulats de marbre RESIMARMO

Pose des granulats de marbre RESIMARMO.

Pose de votre revêtement en granulat de marbre

Nous disposons d’équipes de pose qui ont une réelle expérience dans le domaine du revêtement en granulat de marbre aussi bien en intérieure qu’en extérieur. Ils mettront toutes leurs capacités et leur savoir-faire à votre service. Leurs connaissances du produit RESIMARMO® ont été acquises dans notre centre de formation en Italie. C’est là que nous formons les personnels de nos distributeurs et de nos applicateurs à nos techniques de pose du revêtement en granulat de marbre. Ils respectent tous notre charte qualité.

Voici la charte qualité de RESIMARMO®

Le revêtement en granulat de marbre - Séparateur de paragraphe (bleu)

 

Charte qualité RESIMARMOCharte Qualité Engagement de RESIMARMO®

 

« La satisfaction du client est au cœur de cette Charte. Elle a pour objet de rappeler les règles élémentaires et obligations de chacune des parties »

ENGAGEMENT N°1. La réponse :

La société RESI Group s’engage à contacter dans les 24 heures tout porteurs de projet. L’entreprise intervenante doit respecter les délais annoncés lors de la consultation. Le devis est réalisé gratuitement et devra être remis dans les 10 jours ouvrés. L’entreprise intervenante se doit également de respecter le planning et les délais d’interventions fixés par le porteur du projet, en cours d’exécution de chantier.

ENGAGEMENT N°2. Le sérieux :

La société RESI Group ne sélectionne et ne présente aux porteurs de projets qu’exclusivement des entreprises assurées et inscrites au Registre du Commerce et des Entreprises ou inscrites au Répertoire des Métiers.

ENGAGEMENT N°3. La garantie :

La société RESI Group s’engage à détenir une assurance en responsabilité civile professionnelle adaptée à son métier. Les sociétés internes se doivent de collaborer avec la société RESI Group afin que celle-ci s’assure de façon permanente de leur qualité dans le temps en s’assurant :

  • De leurs qualifications professionnelles (chartes, labels, formations…)
  • De leur domaine de compétences, de la règlementation (DTU, règles de l’art…)
  • De la souscription aux assurances professionnelles (dix ans, RC pro…)
  • De la régularité de leurs cotisations sociales et fiscales.
  • De leur santé financière (informations publiées…)
  • De références chantiers présentant des similitudes avec le projet à étudier.

ENGAGEMENT N°4. La fiabilité :

Le contractant s’engage à ne pas modifier les clauses d’évaluation sans l’accord préalable de RESI Group.

ENGAGEMENT N°5. La liberté :

La société RESI Group n’oblige ni le porteur du projet à concrétiser une quelconque affaire avec l'(les) entreprise (s) intervenante (s), ni l’entreprise intervenante à répondre à chaque projet proposé.

ENGAGEMENT N°6. Éco-responsabilité :

L’entreprise intervenante est seule responsable de ses déchets et doit tout mettre en œuvre pour garantir un « chantier propre », et plus généralement adoptera un comportement respectueux de l’environnement.

ENGAGEMENT N°7. La Satisfaction :

La société RESI Group s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue et réalisera à ce titre une enquête de satisfaction auprès du client à la fin du chantier.

 

Le revêtement en granulat de marbre - Séparateur de paragraphe (bleu)

Des clients satisfaits !

Un service de qualité !

Nous faisons toujours le maximum afin d’intégrer vos idées et vos souhaits à votre projet. En rendez-vous, nous vous présentons des échantillons de matériaux, de couleurs, de granulométrie ainsi qu’une documentation complète pour votre projet de revêtement en granulat de marbre et nous vous assistons dans votre prise de décision.

Vous êtes assuré d’être bien conseillé, par des professionnels qui ont le souci du détail et qui n’ont qu’une seule volonté, vous être agréable !

Pour ce revêtement en granulat de marbre RESIMARMO® travaille essentiellement avec des marbres italiens certifiés : MIC, CICM. Ils garantissent que la totalité des marbres utilisés est issues de carrières sur le territoire italien, gérées de façon durable ainsi que des résines pour marbres, bois et parquets avec le label ECO LABEL.

Les prestations que nous réalisons sont couvertes par une garantie décennale « revêtement en granulat de marbre ». Nos zones d’interventions sont principalement en Italie, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et d’une manière générale dans toute l’Europe communautaire, Belgique, Luxembourg, Suisse, Autriche etc…

Nous travaillons avec des importateurs / exportateurs professionnels pour tous les autres pays, Europe de l’est, Afrique du sud, Inde, États-Unis, Chine.

Adressez-vous à nous !

Nous établirons un devis !









LOGO RESIMARMO (transparent)

Un niveau de détails quatre fois supérieur à la video Full HD

Avec un niveau de détails quatre fois supérieur à la Full HD, la 4K vous offre une image pleine de vie.

Vidéos

 

La vidéo permet de bien expliquer certaines choses dans les textes. Vous trouverez ci-dessous un certain nombre de vidéos. Elle concerne le produit RESIMARMO®. Vous trouverez également une vidéo sur la technique de pose ainsi que d’autres sur les phases de préparation des sols ou des surfaces avant de poser le revêtement de sol RESIMARMO®.

 

Vidéo de pose RESIMARMO®

 

 

Comment poser du granulat de marbre + résine

 

 

 

Comment poser du granulat de marbre rapidement

 

 

Comment compacter rapidement du granulat de marbre

 

 

Comment imperméabiliser vos surfaces en granulat de marbre

 

 

Les principales caractéristiques en vidéo

 

 

 

Une vidéo sur une carrière de marbre

 

 

Une vidéo sur le broyage des blocs de marbre

 

 

Dynamitage en vidéo

 

Conditionnement des granulats de marbre

 

 

Séparateur de paragraphe (bleu)

 

Généralités sur la vidéo

 

La vidéo apporte davantage de précision

La vidéo apporte davantage de précision.

 

Le mot « vidéo » vient du latin « video » qui signifie : « je vois ».

Définition de l’image et fréquence de balayage vidéo

Il existe différents formats d’image vidéo, qui dépendent essentiellement de la fréquence de balayage vertical de l’image.

  • 405 lignes 50 Hz (standard anglais abandonné) noir et blanc
  • 525 lignes 60 Hz : résolution 4/3 utile = 720 x 480 (standard américain) couleur NTSC et PAL-N
  • 625 lignes 50 Hz : résolution 4/3 utile = 768 x 576 (standard européen) couleur PAL, SECAM et NTSC-4.43
  • 819 lignes 50 Hz : résolution 4/3 utile = 1024 x 768 (standard français abandonné) noir et blanc

Les fréquences en vidéo

On peut constater qu’il existe une différence entre le nombre de lignes composant l’image et le nombre de lignes affichées. Ceci représente une différence de 49 lignes en 50 Hz et de 45 lignes en 60 Hz. Ces lignes perdues sont nécessaires, elles représentent le temps nécessaire pour que le faisceau d’électrons balayant le tube cathodique puisse remonter du bas de l’image vers le haut. Les lignes libres sont mises partiellement à profit : on y place les signaux du télétexte, du sous-titrage et aussi le time-code des équipements vidéo professionnels.

Il faut distinguer deux fréquences de balayage de l’image :

  • Le balayage vertical, qui s’effectue de haut en bas et sert à composer l’image. Il s’effectue 50 ou 60 fois par seconde.
  • Le balayage horizontal, qui s’effectue de droite à gauche pour chaque ligne de l’image. La fréquence de balayage horizontal est donc égale à la fréquence verticale multipliée par le nombre de lignes et divisée par deux à cause de l’entrelacement.

 

Aspect Ratios et Résolutions en vidéo

Aspect Ratios et Résolutions.

 

Le spectre chromatique

Depuis plusieurs dizaines d’années, les spécialistes de la reproduction de la vision sur écran connaissaient les capacités de l’œil humain et ses particularités spectrales, qui préféraient certaines couleurs à d’autres. De plus, ils savaient que le spectre chromatique de l’œil peut se décomposer en trois couleurs primaires, qui permettent par mélange, de recréer à peu près toutes les autres couleurs du spectre.

Les écrans émettant de la lumière, les ingénieurs utilisèrent la synthèse additive composé de rouge, vert et bleu (à l’inverse, le papier absorbe la lumière et utilise la synthèse soustractive composé de cyan, magenta et jaune).

Prise de vue en vidéo

La prise de vue en couleur s’effectue selon un prisme optique qui répartit la lumière sur trois capteurs, devant lesquels il y a respectivement un filtre rouge, vert et bleu. Ainsi, chaque capteur n’enregistre que les informations de lumière concernant une couleur. Il suffit ensuite d’enregistrer puis restituer les 3 composantes RVB sur un moniteur couleur acceptant les trois entrées RVB : il y a trois signaux à la place d’un seul. Il faut non seulement tripler toutes les liaisons câblées entre les différents équipements, mais aussi tripler les pistes d’enregistrement sur un magnétoscope, tripler tous les équipements de production, jusqu’aux équipements de diffusion hertzienne. Le défi était donc de créer un signal unique englobant trois informations différentes, et qui ne devaient pas se mélanger avant le traitement par le poste de réception.

Les défis de la vidéo

Cela a été un réel défi que de conserver la totale compatibilité avec les postes noir et blanc encore très présents dans les foyers. Les chercheurs travaillèrent donc dans le but de créer un signal vidéo englobant du rouge, du vert, du bleu, ainsi que du noir et du blanc dans le même « tuyau », sans que ceux-ci ne se mélangent.

Il n’était pas possible d’avoir une caméra noir et blanc ET une caméra vidéo couleur. Il fallait donc fabriquer du noir et blanc à partir des trois composantes RVB. Se basant sur les sensibilités de l’œil aux différentes couleurs, les spécialistes prirent 59 % de vert, 30 % de rouge et 11 % de bleu. Ils venaient d’inventer un nouveau terme : la luminance (Y). Les téléviseurs noir et blanc pourraient donc voir en noir et blanc des images issues de caméra couleur.

Comment maintenant rajouter à ce Y les informations de couleurs permettant de retrouver notre RVB original ? Puisqu’il y avait déjà de la lumière (le Y), il fallait « colorier » ce signal vidéo noir et blanc avec des informations de couleurs qui ne contenaient, elles, aucune valeur de lumière, mais uniquement des indications de teinte et de saturation.

L’entente cordiale en vidéo

Une fois d’accord pour ce noir et blanc colorisé, il fallut trouver l’astuce qui permettrait de transmettre la lumière (Y) et la chroma (C). Des procédés électroniques aux très longs noms virent le jour. Il y a par exemple «modulation d’amplitude en quadrature de phase, à sous-porteuse supprimée». Ces solutions se devaient à la fois de mélanger deux signaux de manière à pouvoir les discriminer à la réception, mais aussi de n’avoir aucune interférence visible dans le spectre du signal noir et blanc.

Ces solutions furent trouvées et appliquées. Ainsi sont nés le NTSC aux États-Unis, le SECAM en France, et le PAL en Allemagne. Le codage permet de transformer du RVB en signal couleur compatible noir et blanc.

Les codages en vidéo

Le NTSC, le SECAM et le PAL sont trois types de codages différents incompatibles entre eux. Passer d’un type de codage à un autre s’appelle le « transcodage ».

Aucune des trois solutions n’est néanmoins transparente, loin s’en faut. Un signal transcodé souffre d’artefacts plus ou moins visibles selon le codage vidéo.

Un signal vidéo codé de la sorte est dit signal composite, car il contient plusieurs sources de nature différente. Les standards vidéo utilisant le composite vont de l’U-MATIC / U-MATIC SP au VHS en passant par le 8mm ou Vidéo 8, le Betamax, le VCR ou encore le V2000. Au vu des dégradations causées par le codage, il devenait urgent de s’en absoudre en production.

 

Sony mit au point un format vidéo qui fut ensuite utilisé par d’autres

Sony mit au point un format vidéo qui fut ensuite utilisé par d’autres.

Sony à la pointe du progrès

Au début des années 1980, Sony mit au point un format vidéo à composantes séparées, constitué de plusieurs signaux distincts, véhiculés par des câbles distincts : le Betacam / Betacam SP. Pour rester compatible avec le noir et blanc, la société évita soigneusement le RVB, et choisit naturellement un format comportant le Y, plus des informations de chrominance véhiculées par 2 signaux : U et V (appelés aussi Cr et Cb).

Le S vidéo

Quelques années plus tard, un format grand public apparut : le S-Vidéo ou Y/C, où la luminance Y et la chrominance C (codée en NTSC, PAL ou SECAM) étaient séparées (S-VOS, Hi-8, Super-Betamax). Ce format est de qualité meilleure qu’un format composite, puisque la chrominance n’empiète plus sur la bande de fréquences de la luminance, ce qui pouvait amener à des artefacts colorés sur des détails fins. La résolution horizontale de ces formats pouvait donc être quasiment doublée (400 points/ligne au lieu de 240-250).

La télévision après la vidéo

Historiquement, la télévision a été mise au point sur des écrans au format 4/3 (soit un rapport de 1,33/1). Ce format a été choisi car il était celui utilisé par le cinéma lors de la mise au point de la télévision, dans les années 1940. Depuis, le cinéma a évolué, avec des procédés tels que le cinémascope et autres panavision basés sur l’utilisation d’un objectif anamorphoseur, les formats courants au cinéma sont le 1,85/1 et le 2,35/1.

Lorsqu’il a été décidé de passer la télévision vers un format panoramique, c’est le format 16/9 qui a été choisi. Il correspond à un rapport d’image de 1,77/1, assez proche de 1,85 et reste un bon compromis entre le 1,33 (barres noires à gauche et à droite) et le 2,35 (barres noires en haut et en bas). Les puristes conservent les barres noires pour voir l’intégralité de l’image, tandis que ceux qui préfèrent profiter du plein écran utilisent le zoom du téléviseur mais perdent par conséquent une partie des bords de l’image.

 

 

FORMULAIRE DE CONTACT - RESIMARMO.BE

S'il vous plaît soyez sympa ! RESIMARMO BELGIQUE est un endroit paisible.
  • MM slash JJ slash AAAA
  • Remplissez ici votre adresse complète
  • Écrivez ici ce que vous voulez faire passer, un message, une question, ou tout autre renseignement. Nous sommes à votre service.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

 

 

 

 

 

galets de granulat de marbre - bureau - appliquer les dispositions légales - logo RESIMARMO en longueur

 
 
 
 
 
 

POSER DU GRANULAT DE MARBRE

(Cliquez au centre de la vidéo pour la regarder)

 

 

LA FIERTÉ DE L’AVOIR FAIT


Plus de 70 % de nos clients émettent le désir de poser leur granulat de marbre eux-mêmes. La satisfaction de réaliser par ses propres moyens ces travaux, suscite parfois des vocations. Le besoin d’économie pousse la plupart des clients à “mettre la main à la pâte”. En effet, poser du granulat de marbre, dans un projet représente environ 30 % de la somme globale d’un devis.
Ces “précieux euros“, nous vous proposons de les consacrer à autre chose.
Réalisez vous-même la pose de votre revêtement RESIMARMO, nous avons prévu de nombreuses aides pour cette réalisation. La descriptions des phases de travail nécessaires pour poser du granulat de marbre vous aidera à réaliser seul vos surfaces.

Différentes phases pour poser du granulat de marbre…

Indication du chantier

Tous nos chantiers sont indiqués quand nous effectuons une pose de revêtement de sol RESIMARMO®.
D’une part nous respectons la loi, et d’autre part cela permet d’indiquer aux habitants du quartier que nous sommes présents près de chez eux. Voilà pourquoi, bien souvent, les voisins de nouveaux clients nous font confiance à leur tour.

 

 

 

Méthode de préparation des surfacesPonçage - Surfaçage - Scarification

La préparation du support est fondamentale, c’est pourquoi la surface à traiter doit être exempte de tout polluant, sèche, consistante et doit avoir une résistance à la traction d’au moins 1,5 MPa. Dans tous les cas, il est nécessaire de préparer la surface du sol par scarification, ponçage ou sablage, selon le type de sol. L’eau libre et stagnante provenant du sous-sol ou des processus de lavage précédents ou encore des événements météorologiques, doit être éliminée ou séchée par des moyens appropriés.

Différentes techniques de préparation peuvent être envisagés selon l’état du support, comme par exemple:

  • Éroder chimiquement puis nettoyer mécaniquement
  • Scarification, sablage, nettoyage haute pression
  • Ponçage disque à matériaux (possibilité de louer la machine chez un loueur)
  • Décapage thermique
  • Etc…

L’état général du support détermine la technique à utiliser la plus adaptée.

 

 

Produits RESIMARMO®

Tout le matériel utile pour une équipe de trois ouvriers

  • Le primer d’accrochage RESIPRIMER: permet de favoriser l’adhérence au support.
  • Un tissus géotextile RESITEX: permet de résoudre les problèmes liés à une mauvaise étanchéité.
  • Résine de polyuréthane RESIFIX mono composante, mélangé à du granulat de marbre, elle crée un composé RESIMARMO® qui peut être appliqué sur une superficie rigide et solide.
  • Produit de protection RESIPROTEC: Résine de polyuréthane, RESIPROTEC constitue l’étape de finition dans le cas d’une utilisation avec un passage intense.

 

 

Préparation des profilsCoupe des profilés aluminium

Les profils délimitent la zone d’application de RESIMARMO® et servent de référence afin de garantir une épaisseur constante du revêtement.

  • Utiliser des profils en aluminium anodisé.
  • L’épaisseur des profils peut être comprise entre 8 et 15mm. Plus un support présente des irrégularités de surface, plus le profil devra être épais.
  • Ils seront découpés a la mesure exacte pour obtenir un résultat final de grande qualité, ce qui inclus également la découpe des angles a 45°.

 

Fixation des profils

 

Pour fixer les profils, un pistolet à colle chaude est la méthode la plus adaptée.

Le pistolet à colle, est un outil électrique permettant de faire fondre et d’appliquer de la colle thermos-fusible en bâtonnets. Une gâchette fait avancer le bâtonnet de colle au fur et à mesure de sa fusion. Cette méthode d’encollage est à privilégier car une fois appliquée, la colle se solidifie rapidement.

Il est possible aussi de fixer les profilés avec des vis et des chevilles.

 

 

Application de RESIPRIMER

RESIPRIMER est un promoteur d’adhésion qui présente d’excellentes caractéristiques d’adhérence. Il garantit une surface d’accroche idéale pour toute la gamme des produits RESIMARMO®.

C’est une résine époxy bi-composants, les composant A et B sont pré-dosés ce qui facilite son utilisation. L’absorption du support détermine la quantité de RESIPRIMER à utiliser. En règle générale 250g de RESIPRIMER / m2 seront nécessaire.

Il est conseillé d’appliquer RESIPRIMER en deux couches. La première sera diluée (avec de l’eau), mais la seconde ne comportera pas de dilution.

 

Outillage nécessaire

L’application de RESIMARMO® ne nécessite pas d’outillage technique spécialisé. Cependant l’équipement suivant sera nécessaire.

  • Bétonnière, brouette, râteau
  • Règle aluminium, rouleau de peintre, Pinceau
  • Balance électronique, truelle, platoir INOX
  • Chiffons de coton, pistolet à colle, disqueuse

 

 

Application de RESIMARMO

Mélanger dans une bétonnière propre 100 Kg de granulat de marbre (4 sacs de 25Kg) et 5Kg de RESIFIX.

  • Verser RESIMARMO® dans une brouette et acheminer le composé vers le lieu d’application.
  • Étaler RESIMARMO® à l’aide d’un râteau afin d’obtenir une première homogénéisation de l’épaisseur.
  • Avec une règle en aluminium compléter l’étalage de RESIMARMO®.

 

 

Finition superficielle

Pour obtenir une finition superficielle optimale, la surface du revêtement devra être lissée à l’aide d’un platoir INOX à bouts arrondis. Au cour de cette opération il est indispensable d’utiliser le produit de lissage RESIGLIDE. Cette étape est fondamentale pour obtenir un résultat de qualité, car elle permet :

  • D’obtenir une surface uniforme définitive.
  • Éviter que le granulat soit inconfortable à l’utilisation.
  • Comprimer le composé pour une plus grande solidité structurale.

 

Produit de lissage RESIGLIDE

Afin de faciliter la finition superficielle de RESIMARMO® le platoir INOX devra être régulièrement nettoyé avec RESIGLIDE. Cette opération a pour objectif d’éliminer RESIFIX, qui a tendance à s’accumuler à la surface du platoir INOX. Ce produit s’utilise pur.

Pour le nettoyage des outils on utilisera le produit RESICLEAN qui est également utilisé pour le nettoyage des autres outils ayant été en contact avec RESIFIX tels que la bétonnière, la brouette, la règle aluminium, etc…

Important : Le produit RESICLEAN peut se diluer avec de l’eau.

 

Informations complémentaires

  • Le revêtement RESIMARMO® est sec après 24/48h.
  • 100 Kg de granulat 1/4mm et 5 Kg de RESIFIX recouvre une superficie de 5,5/6 m2 par cm d’épaisseur.
  • Il est possible de poser du granulat de marbre sur 40 à 60 m2 /jour.
  • 12 couleurs sont disponibles, et un total de 24 couleurs complète la gamme RESIMARMO®.
  • L’étanchéité d’un support peut être réalisé préalablement avec RESITEX (Membrane d’étanchéité liquide).

 

 

Cas particuliers

Certaine prédisposition de chantier ne permettent pas le recouvrement de zone critique.

Les puits de lumière, les grilles ajouré et les aération d’air font partie de cette catégorie.

Pour remédier à cette particularité et obtenir une finition superbe, l’utilisation de profil à pente progressive est conseillée.

 

 

 

Les trappes de visite

Il arrive parfois que la configuration du chantier inclus certain cas particulier. C’est le cas des trappes de visites. Elles peuvent, selon les cas, avoir différentes fonctions : arrivée d’eau, d’électricité, de gaz. Il est nécessaire de conserver un accès rapide en cas de manutention.

Les trappes de visite sont généralement constituées de métal, ce qui constitue un support idéal pour RESIMARMO®. Il faudra en délimiter le périmètre avec des profils anodisé et remplir l’intérieur en prenant garde de ne pas obstruer le système d’extraction. Une fois la catalyse effective la trappe de visite pourra être extraite selon les besoins.

 

 

CONSEILS POUR LA POSE DU GRANULAT DE MARBRE

 

  • Support cohésif et exempt de poussière.
  • Terrain stable (ne doit pas «travailler» après la pose de RESIMARMO®).
  • Impératif de le saturer avec un primaire (les chapes anhydrides sont par exemple très absorbantes). Sans cela, la résine risque d’être absorbée par le support et donc ne plus être disponible pour lier les granulats de marbre.
  • Poncer au préalable les supports lisses comme le carrelage (oui, c’est possible) ou les résines de sol (également possible).
  • Vérifier tous les carreaux en les frappant avec un objet métallique (s’ils sonnent creux, il faut les enlever).
  • Stabiliser les planchers en bois (oui, c’est encore possible).
  • Support sain, sec et dépourvu de toute humidité
  • Imperméabilisation des sols de terrasse.
  • Sur les rives extérieures de la terrasse fixer les profilés de façon à laisser passer l’eau par en dessous. Si le support n’a pas de pente ou de contre-pentes il faudra le percer pour faire évacuer la rétention d’eau.
  • Dans une salle de bain appliquer une chape liquide afin de protéger le support d’éventuels dégâts des eaux.
  • En outre, le granulat de marbre épousant parfaitement les reliefs : il s’avère le revêtement idéal pour vos rénovations de sols.

 

Qu’en pensez-vous ?

Vous sentez-vous capable de poser du granulat de marbre vous-même ?

Si vous répondez par l’affirmative, alors vous économiserez votre argent.

Vous aurez à moindre coût, un revêtement de sol sublime !

 

FORMULAIRE DE CONTACT - RESIMARMO.BE

S'il vous plaît soyez sympa ! RESIMARMO BELGIQUE est un endroit paisible.
  • MM slash JJ slash AAAA
  • Remplissez ici votre adresse complète
  • Écrivez ici ce que vous voulez faire passer, un message, une question, ou tout autre renseignement. Nous sommes à votre service.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

 

 

LOGO RESIMARMO (transparent)


Comment poser du granulat de marbre

Les techniques de préparation du support

Différentes techniques de préparation du support peuvent être envisagés selon son état, comme par exemple:

Les techniques de poses

L’état général du support détermine les techniques à utiliser les plus adaptées.

Préparation des supports

Préparation des supports.

  • Pose à la truelle,
  • Pose à la lisseuse,
  • Pose à la règle,
  • Pose avec guides,
  • Lissage finale à la main,
  • Surfaçage final à la machine,
  • Finition à l’hélicoptère électrique,

Les techniques pour des supports stables

Comment fait-on ? Comment appliquer les bonnes techniques ?

  1. Faire une chape maigre ou
  2. Effectuer une chape en béton armé.
  3. Effectuer un ragréage,

Différents produits RESIMARMO® sont utilisés.

  • RESIPRIMER (primer d’adhésion, il permet de favoriser l’adhérence au support).
    Tout le matériel utile pour une équipe de trois ouvriers

    Tout le matériel utile pour une équipe de trois ouvriers.

  • RESIFIX (résine de polyuréthane mono composante, mélangée à du granulat de marbre, elle crée le composé RESIMARMO® qui peut être appliqué sur une superficie rigide et solide). 
  • RESIMPER (permet de résoudre les problèmes liés à une mauvaise étanchéité).
  • RESIPROTEC (résine de polyuréthane, il constitue l’étape de finition dans le cas d’une utilisation avec un passage intense).
  • RESITEX est un géotextile utilisé pour renforcer le sol sur lequel est appliqué RESIMARMO®
  • Les profils délimitent la zone d’application de RESIMARMO® et servent de référence afin de garantir une épaisseur constante du revêtement. Il est conseillé d’utiliser des profils en aluminium anodisé. L’épaisseur des profils peut être comprise entre 8 et 15mm.

Plus un support présente des irrégularités de surface, plus le profil devra être épais. Ils seront découpés à la mesure exacte pour obtenir un résultat final de grande qualité, ce qui inclus également la découpe des angles a 45°. Voilà pour ce qui est des techniques de bordage.

Pour fixer les profils, un pistolet à colle chaude est la méthode la plus adaptée. Le pistolet à colle, est un outil électrique permettant de faire fondre et d’appliquer de la colle thermofusible en bâtonnets. Une gâchette fait avancer le bâtonnet de colle au fur et à mesure de sa fusion. Cette méthode d’encollage est à privilégier car une fois appliquée, la colle se solidifie rapidement. Elle permet grâce sa prise rapide, de corriger les variations de niveau du support, sur lequel RESIMARMO® sera appliqué.

Vous verrez avec plus de précisions les différentes phases de travail pour la pose du produit RESIMARMO® ici.

N’hésitez pas à tenter l’aventure vous-même, vous serez accompagné tout au long de votre réalisation, par une documentation papier et des supports vidéos d’explications et explicites. De plus vous pouvez toujours nous joindre en urgence pour un conseil au numéro suivant:

 

Les techniques - Numéro de telephone 09-80-81-68-44

 

 

Ou par E-mail à l’adresse suivante:

service-technique@resimarmo.com

 

Bonne réalisation et bonne réussite de votre projet. Accompagné par nos services, nous vous souhaitons un franc succès !

Toute l’équipe de RESIMARMO® France.

 

 

 

 

galets de granulat de marbre - bureau - appliquer les dispositions légales - logo RESIMARMO en longueur